CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nathaniel Weaver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 72
Expérience : 155
Pax Romana : 2232

MessageLun 13 Juil - 21:33



Identité








logofaction

NATHANIEL WEAVER

Genre : Homme
Âge : 52 ans
Taille : 1m78
Poids : 75kg
Grade : Seigneur Templier (Grade 4)
Arme : Épée bâtarde possédée par un Djinn

Compétences :

(CC) Lames

5

(CC) Fusils à pompe

5

(CA) Langues

4

(CA) Exorcisme

3


Personnage


Nathaniel Weaver est un pilier des Templiers. Depuis ses treize ans - son âge lorsqu'il a rejoint le monde secret -, l'homme suit les préceptes des antiques chevaliers qui autrefois dictèrent le code d'honneur de l'ordre.

Grâce à sa nouvelle famille, mais aussi grâce à son temps libre conséquent - il faut dire qu'on ne s'amuse pas à envoyer des adolescents se faire massacrer, chez les rouges -, Nathaniel apprit de nombreuses langues et se destina à servir d'interprète, d'intermédiaire, de responsable de faction. La voix qui guide l'armée, à défaut d'en faire partie.

Envoyé sur le terrain pour parfaire son entraînement de croisé en plein cœur du berceau de l'humanité, il fut frappé par le chaos pourtant ordonné que pouvaient transmettre les hiéroglyphes gravés dans la pierre. Si lire et comprendre un tel dialecte était possible il y a des millénaires de cela, alors pourquoi ne le pourrait-il plus ? Pendant cinq années cette idée le hanta, bercé par le chant du sable et de la chaleur.

Il se passionna pour ces langues anciennes, étrangères, nimbées de mystères. Il s'amusa à retracer des contes, des légendes, des histoires semblant être tirées des élucubrations de quelques esprits en proie au doute, cherchant des entités supérieures pour répondre à leurs questions existentielles. Il trouvait de la logique en chacune d'elles et se surprit parfois d'un sourire en supposant qu'un grand héros, qu'un prétendu dieu, qu'un musicien célèbre, devaient leur succès au doux miel.

Nathaniel avait trouvé sa place dans le monde secret.

Puis vient le jour où la dimension infernale ouvrit une faille pour ponctionner l'anima des environs. L'oasis perdait sa vitalité à vue d’œil ; l'eau devenait sombre, croupie ; les feuilles du palmier se noircissaient, tombaient sur le sable chaud...

À travers le portail vampirique, un être explosait de rage. Le bras tendu jusqu'à l'initié, la paume grande ouverte, sa main dépassait de la faille ; Nathaniel pesa le pour et le contre puis, usant du courage inhérent à sa faction, il sauta dans la gueule du démon.

Le décor que Nathaniel côtoyait depuis des années changea du tout au tout. La cendre remplaça le sable. Des nuages de suie couvrirent le ciel bleu. La créature lévitait devant lui, les bras croisés. Sa peau se craquelait ci et là, de légères flammes mordaient sa chair noircie. Il se présenta dans treize langues avant d'éprouver celle de Nathaniel avec un dur accent.

Sidī Hammū. Un être qui foulait Gaïa alors que les singes n'avaient pas encore de langue. L'exilé d'une ère où les hommes atteignirent une avancée technologie incommensurable. Une création née de la fumée sans feu. Un Djinn. Mais l'entité avait juré de protéger Gaïa ; s'armant de son libre-arbitre, mettant de côté sa rancœur pour le parasite humain, il proposa sa puissance au garçon. La contre-partie était simple : il devait détruire la machine infernale retenant la faille ouverte, parmi d'autres.

Nathaniel accepta le marché, le Djinn posséda son épée. À deux, ils vinrent à bout de nombreux ennemis. L'arme du Templier relâchait des gerbes de flammes à chaque passe d'armes et, couplé à la maîtrise de l'anima du lionceau, le duo faisait des ravages. En guise d'ultime note sur la partition harmonieuse de leur coopération, ils pourfendirent un gigantesque tas de chair brûlée que Sidī nomma "Tyran". Le gardien de la machine.

Ainsi, le garçon réalisa sa promesse. Dès lors, Sidī Hammū aurait pu quitter l'épée, voire même abandonner Nathaniel en pleine Tempête, mais il garda sa parole. Le petit ne lui paraissait peut-être pas "digne" d'être son frère d'armes mais il se distinguait du reste de l'humanité. Pourquoi ne pas l'accompagner pendant un siècle ou deux ?

Pour son fait d'armes, du haut de ses vingt ans, Nathaniel Weaver monta de rang et, poussé par sa curiosité à l'encontre du Djinn, il s'intéressa nettement plus au passé de Gaïa, et les langues qu'il avait commencé à apprendre demeurèrent un atout de taille pour s'en donner les moyens.


Interrogatoire



Le Conseil de Venise récupère des informations sur les membres du monde secret. Un robot est chargé de vous servir d'interlocuteur le temps d'un entretien. Et, oui, tout le monde doit y passer.


Question n°1 : Avez-vous vécu un phénomène paranormal durant votre ancienne vie ?
Mon ancienne vie remonte à bien longtemps. Je vais juste vous dire qu'en ces temps-là, les histoires de fantôme avaient le don de faire frémir les gosses de villages en proie à l'ennui, prêts à organiser des expéditions entre scouts afin de déceler le moindre éclat d'ectoplasme. Le jour où les lions m'ont trouvé, six de mes camarades venaient de rejoindre le linceul froid de notre hôte. Une Mâne. Pas de bol.


Question n°2 : Comment le recrutement dans votre faction s'est-il déroulé ?
Dans la joie et la bonne humeur. *Nathaniel affiche un visage de marbre.* Si je rentre les paramètres "Moisson" et "Gamins" dans ton programme d’interaction, peux-tu assimiler l'enjeu de la scène ? Par chance, Sir Alexander Longroad passait par là, s'accordant des décennies de malheur en brisant des miroirs sur son sillage. Gaïa me confia son miel pour repousser mon fléau ; le halo doré croisa le regard de mon sauveur. Il enferma la créature dans son miroir à main et l'éclata contre une pierre. Mais que diable fout ce type ? me suis-je demandé devant le spectacle de marionnettes. J'eus bientôt l'occasion de le savoir.


Question n°3 : Avez-vous déjà eu un contact avec le Groupe Orochi et ses filiales ?
Yamata no Orochi. Le dragon légendaire à huit têtes. Couple-ça à l'Hydre de Lerne et le monde écarte les cuisses pour mettre à bas un sournois parasite dont les racines aspirent sa moelle mielleuse. Je rencontre ce groupe à chaque mission ; ils sont là où on les attend, et où on ne les attend pas. Ils s'entêtent à profiter des étrangetés latentes planquées sous le manteau de la nuit pour s'octroyer des faveurs paranormales. Et surtout, ils sont guidés par une tête maîtresse qui tisse une gigantesque toile de jour en jour, et où nous autres pauvres moucherons ne pouvons que s'y empêtrer. Alors, pour répondre à ta question : oui, j'ai déjà eu un contact avec le groupe Orochi.


Question n°4 : Confirmez si ces huit adjectifs sélectionnés vous définissent.

Droit, Brave, Réfléchi, Audacieux.
Perspicace, Combatif, Déterminé, Calme.

Voilà un beau portrait de moi. Le Conseil de Venise veut-il s'excuser de quelque chose ? Surtout, n'oublie pas de préciser que j'aime la musique classique. Note-le. Vite. *Nathaniel sort son Zippo, un paquet de cigarettes, puis embrase l'une d'entre elles.* Mais ce serait incomplet sans le revers de la médaille. Tiens, je vais faire ton travail : Cynique, Amoral, Intransigeant... Impatient.


Question n°5 : Quelle était votre situation avant votre entrée dans le Monde Secret ?
J'étais un gamin de treize ans. Mon meilleur ami était le fils du maréchal-ferrant. Prestigieux. Plus sérieusement, la Mâne s'est chargée de supprimer ma trace peu avant mon recrutement. Sept mioches disparus, on soupçonne un détraqué sexuel - faits divers octobre 69. Il n'y a plus personne pour me pleurer, depuis le temps. Question suivante.


Question n°6 : Votre enveloppe corporelle a t-elle déjà été détruite ?
Oui. Le questionnaire est-il terminé ? J'ai un tas de paperasses.




Avatar



Votre pseudo ? : Eh, j'en ai plein ! Le principal : Valec Doucebrise. Mais on me connait aussi sous le nom de Hellion West, ou d'Andrew Wilder, etc...

Votre âge ? : Bientôt 22 ans.

Comment avez-vous connu le forum ? : J'en suis le... co-fondateur, je crois. Donc je peux dire sans me tromper que j'ai connu le forum via les top-sites.

Jouez-vous à The Secret World ? : Oui ! Ce jeu est vraiment bien donc on veut rendre hommage à Funcom - les créateurs - en faisant ce forum, en plus de promulguer leur super univers aux néophytes. N'hésitez pas, c'est une bonne expérience ! Et en plus, il n'y a pas d'abonnement. Comment ça, de la publicité ?

Autre chose à ajouter ? : Notre sagesse est douce comme le miel, goûte et comprends.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 72
Expérience : 155
Pax Romana : 2232

MessageMer 2 Sep - 18:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nathaniel Weaver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret World :: Compendium :: Recrutement :: En service-